Article sur L’Orthomoléculaire

L’Orthomoléculaire est une science et une médecine née en 1968 d’après les travaux du Docteur  Abram Hoffer et du Professeur Linus Pauling.

L’Orthomoléculaire a pour but d’apporter à l’organisme humain des substances biologiquement connues et reconnues par la cellule humaine.

(figure 1)

 

Les premières études se sont intéressées aux vitamines, ces substances organiques essentielles à la vie et dont les carences causent de graves maladies comme le scorbut, le béri-béri, le pellagre, l’anémie, le rachitisme, etc…

La biologie et la biochimie cellulaire montrent le rôle essentiel des vitamines en enzymologie.
Les enzymes sont des catalyseurs biologiques de nature protéique dont la biosynthèse est contrôlée génétiquement. Leur rôle est d’augmenter la vitesse des réactions chimiques sans en changer l’équilibre ou la composition. Les enzymes épargnent l’énergie cellulaire en rendant possible de nombreuses réactions à température et pH physiologique.

Ces molécules protéiques enzymatiques sont associées à des vitamines et des minéraux qui jouent le rôle de transporteurs d’électrons dans les réactions biochimiques.

(figure 2)

Les vitamines et les minéraux sont alors appelés co-facteurs enzymatiques.

Cette découverte a permis de comprendre le rôle fondamental joué par les nutriments essentiels que sont les vitamines et les minéraux.

Les enzymes ont aussi un rôle antioxydant cellulaire, elles sont chargées de réguler la production constante de radicaux libres. Ces radicaux libres sont des molécules réactives inhérentes à tout processus métabolique et catabolique, elles sont indissociables de la vie cellulaire.

Ce rôle anti-oxydant est le fait des Superoxydes-dismutases dont les co-facteurs sont le Zinc et le cuivre ou le manganèse, du glutathion dont le co-facteur est le sélénium, des catalases dont le co-facteur est le fer, du coenzyme Q10, de la vitamine C, de la vitamine E, etc…

On peut donc résumer le rôle des Vitamines en trois grandes fonctions:

–    co-facteurs enzymatiques

–    anti-oxydants

–    fonction hormonale (vitamines A et D)

Les minéraux exercent des fonctions vitales dont les principaux sont:

–     co-facteurs enzymatiques

–     co-facteurs hormonaux (Zinc et Insuline, Iode et hormone thyroïdienne)

–     équilibre ionique et maintien du potentiel membranaire (-70mV)

–     équilibre acido-basique

(figure 3)

Outre les vitamines et les minéraux, le rôle d’autres nutriments essentiels est désormais bien établi comme les acides aminés et les acides gras poly-insaturés.

Ainsi, huit acides aminés sont essentiels car non synthétisés par l’organisme et doivent, comme les vitamines et les minéraux, être apportés par l’alimentation. Ils doivent tous être apportés en quantité et en qualité équilibrées. Il existe des carences en autres acides aminés par manque d’apport ou par consommation excessive.

Les acides aminés constituent les unités de base des molécules protéiques soit 18% de notre poids corporel.

Les grandes fonctions des acides aminés sont :

(figure 4)

–     composition du matériel génétique ARN – ADN

–     transporteurs sanguins et membranaires (exemple l’albumine)

–     médiateurs chimiques (exemple l’adrénaline, la sérotonine, le gaba etc …)

–     catalyseurs biochimiques (enzymes)

–     système immunitaire

Les deux acides gras (acide alpha linolénique (AAL) et acide linoléique(AL)) précurseurs des deux grandes familles que sont les acides gras poly insaturés (AGPI) Oméga 3 et Oméga 6 ne sont pas synthétisés par notre organisme. Seul le règne végétal est capable d’insérer des doubles liaisons sur le carbone 3 et le carbone 6 des longues chaines carbonées qui constituent ces acides gras.

Notre système enzymatique (désaturases et élongases) est lui-même peu actif et cela aboutit à les déficit et des déséquilibres importants en eicosanoides de types I et III, alors que les eicosanoides de type II sont trop importants ( Viande – Oeufs -Abats – Laitages). Cet état inflammatoire généré par ce déséquilibre peut être corrigé par un apport en huile d’onagre ou bourrache et en huile de petits poissons des mers froides.
Les acides gras sont fondamentaux:

–     rôle structurel sous forme de phospholipides membranaires

–     rôle de réserve sous forme de triglycérides

–     rôle dans la synthèses des hormones stéroïdiennes (cholestérol)

–     les acides gras essentiels AGPI sont essentiels dans la structure des parois cellulaires (fluidité), les échanges cellulaires et sont les précurseurs de nombreux médiateurs

(figure 5)

Nous utilisons là, en orthomoléculaire, ce que nous pourrions appeler des molécules amies. L’homme fait partie intégrante de l’écosystème terrestre. La nature est capable de compenser des déficits enzymatiques en fournissant des métabolites intermédiaires comme l’acide gamma linolénique des graines d’Onagre ou de Bourrache; de l’ acide eicosapentaénoïque (EPA) et de l’acide docosahexaénoïque (DHA) issue d’huile de poisson.

Les plantes qui nous entourent sont capables de corriger des dysfonctionnements physiologiques et l’on peut parler de phyto-orthomoléculaire.

Deux autres classes de nutriments relèvent du concept de l’ortomoléculaire: les probiotiques et les prébiotiques, indispensables à l’équilibre de l’écosystème intestinal.

(figure 6)

Les prébiotiques sont définis comme des «fibres alimentaires non digestibles qui stimulent de manière sélective au niveau du côlon la multiplication ou l’activité d’un ou d’un nombre limité de groupes bactériens susceptibles d’améliorer la physiologie de l’hôte (Gibson 1995 ; Schrezenmeir 2001).

Les probiotiques sont par définition des micro-organismes ingérés vivants: en 2002, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont élaboré des lignes directrices pour l’utilisation du terme «probiotiques» dans les aliments et formulé la définition: «microorganismes vivants qui lorsqu’ils sont consommés en quantité suffisante exercent des effets positifs sur la santé de l’hôte, au-delà des effets nutritionnels traditionnels « (document CX / NFSDU 02/2, Juillet 2002)

L’Orthomoléculaire est donc une médecine qui s’intéresse aux dérèglements internes liés à la présence ou non de nutriments essentiels. Cette médecine s’intéresse également à la capacité réparatrice de molécules naturelles présentes dans la nature.

 

Catherine Guiral-docteur en Pharmacie

Chargée de cours au DU de Nutraceutiques UB Dijon

Directrice scientifique Mediprospect Genève

 

 

Si vous souhaitez recevoir des articles d’informations scientifiques sur les caractéristiques et l’utilisation de la Nutrition orthomoléculaire du haute pénétration cellulaire ainsi que les informations des séminaires et webinaires 

inscrivez vous à notre newsletter

 

Figures (bibliographie)

(figure 1) https://paulingblog.wordpress.com/2009/09/

(figure 2) http://www.airbiotic.com/wp-content/uploads/2015/10/vitaminas.jpg

(figure 3) http://www.medicament.com/c/131-category/oligo-elements.jpg

(figure 4) http://www.velo2max.com/blog/wp-content/uploads/2014/12/acides-amin%C3%A9s.jpg

(figure 5) http://www.ducourt-olivier-coaching.com/images/lipides/lipides3.jpg

(figure 6) http://media.cfmradio.fr/2016/09/flore-intestinale-300×228.pn

 

Article (bibliographie)

1)-http://lpi.oregonstate.edu/

2)-Watson, KD 2002. Pauling, Linus Carl. eLS.

3)-http://orthomolecular.org/history/hoffer/index.shtml

4)-Les travaux, publications et enseignement du Professeur Jean Robert Rapin. Professeur de pharmacologie clinique à l’Université de Médecine et de Pharmacie de Dijon. Directeur du département de recherches pharmacologiques de l’IREN (Institut de recherche européen sur la nutrition). Il a été rédacteur en chef de la revue NAFAS (Nutrition, Aliment Fonctionnel, Aliment Santé). Il est décédé le 17 janvier 2013

5)-Ecosystème intestinal & Santé optimale-Dr Georges MOUTON-Collection Résurgence

6)-Nutrithérapie-Dr Jean-paul Curtay-Collection NutriDoc

7)-Bactéries lactiques et probiotiques -François-Marie Luquet – Georges Corrieu – Editions Tec&Doc

8)-Les clefs de la nutrithérapie. Docteur Brigitte Gayet-Alain Rossette Cazel – Editions Quintessence

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*